COMMUNES ET VILLES UNIES DU CAMEROUN :: UNITED COUNCILS AND CITIES OF CAMEROON

BUREAU NATIONAL :: National Office

PITOA

 

Maire  OUSMANOU AMAN SA'ALY

Tél. +237 677 85 26 50

 Superficie 812 Km2

Localisation

La commune de Pitoa couvre un territoire de 812 Km2 limitée :

Au nord par l’Arrondissement de Dembo et le Département du Mayo Louti ;

Au Sud par l’Arrondissement de Lagdo ;

A l’Est par l’Arrondissement de Bibémi ;

Et à l’Ouest par l’Arrondissement de Garoua, l’Arrondissement de Demsa et l’Arrondissement de Baschéo.

Milieu Physique

a. Le relief

Le relief est constitué d’une zone montagneuse (mont Tinguelin) et de la vallée (vallée de la Bénoué).

b. L’hydrographie

Le réseau hydrographique est composé de quelques cours d’eau (mayo Badjouma, Mayo Pitoa, Mayo Lebri, Mayo Kébi et le fleuve de la Bénoué).

c. Le sol

La pédologie de l’Arrondissement de Pitoa est composée de 2 types de sols :

Les sols sédimentaires fortement érodés ;

Les sols alluviaux de la vallée de la Bénoué.

d. Le climat

Le climat est du type tropical soudanien. La saison sèche dure 6 mois avec des grandes irrégularités.

Données socio-démographiques

La commune de Pitoa compte 178 villages répartis sur 4 secteurs :

le groupement Fali Kangou ;

le groupement Tinguelin ;

le secteur de Bé ;

le secteur de Guébaké.

Ces secteurs comptent de nombreuses chefferies traditionnelles qui se répartissent ainsi qu’il suit :

1 chefferie du 1er degré à savoir le lamidat de Garoua qui comprend 82 chefferies de 3ème degré ;

1 chefferie du 2ème degré à savoir le lamidat de bé qui comprend 96 chefferies de 3ème degré ;

Le groupement Kangou comprend 11 chefferies de 3ème degré ;

Le groupement Tinguelin comprend 9 chefferies de 3ème degré.

Les principales ethnies rencontrées dans la commune de Pitoa sont :

Les Peul ;

Les Kangou ;

Les Fali ;

Les Toupouri ;

Les Guiziga ;

Les Moundang ;

Les Sarah ;

Les Guidar ;

Les Massa.

Toutes ces ethnies cohabitent pacifiquement.

Les principales religions pratiquées sont :

Le christianisme ;

L’islam ;

L’animisme.

Le foulfouldé est la principale langue véhiculaire de l’arrondissement qui est utilisée pour tous les échanges commerciaux.

Les marchés les plus importants de la commune sont :

Le marché de pitoa (dimanche) ;

Le marché de Badjengo (jeudi) ;

Le marché de Bé (mercredi) ;

Le marché de Badjouma Radier (mardi) ;

Le marché de Badjouma centre (lundi)

Il est à noter que tous ces marchés sont hebdomadaires.

Les activités économiques

L’économie locale repose essentiellement sur l’agriculture et l’élevage. Elle fait vivre la quasi-totalité de la population. A côté de ces deux activités principales sont pratiquées d’autres activités telles que :

La pêche ;

Le petit commerce ;

L’artisanat.

Les acteurs de développement

Les principaux acteurs de développement rencontrés dans la commune de Pitoa sont :

Les agriculteurs ;

Les éleveurs ;

Les pêcheurs ;

Les commerçants ;

Les transporteurs ;

Les artisans.