COMMUNES ET VILLES UNIES DU CAMEROUN :: UNITED COUNCILS AND CITIES OF CAMEROON

BUREAU NATIONAL :: National Office

EBONE

 

Maire Mme SIDIKI Félicité épse MANON

  

Localisation géographique de la commune

La Commune d’Ebone est située dans le département du Moungo, au Nord de la Région du Littoral, à 07 km de Nkongsamba. Elle est séparée au Nord par la Commune d’arrondissement de Nkongsamba 3ème, au Sud par la Commune de Loum, à l’Est par la Commune d’arrondissement de Nkongsamba 1er, à l’Ouest par la Commune de Manjo. Avec une superficie de près de 140 km2, elle s’étend entre entre 9°51' et 9°30' de longitude Est et entre 4°57' et 4°51' de latitude Nord.

Milieu biophysique

Climat

Le climat est de type équatorial avec deux saisons. Deux zones climatiques distinctes caractérisent la Commune, la partie sud est plus chaude et la partie nord est plus froide.

Relief

La commune d‘Ebone est à 1843 m d’altitude dans sa partie sud et à 2256 m dans sa partie Nord, il est entouré de massifs montagneux dont les plus importants sont : le Manengouba à 2400 m, Koupé à 2070 m, Nlonako à 1800 m.

Végétation

Elle est constituée de forêt vierge avec des espèces telles que le sapeli, bubinga, iroko, atchoum. La végétation naturelle est en pleine régression, remplacée par de petites exploitations de palmier à huile, caféiers, de cacaoyers et de cultures vivrières et fruitières. La zone de forêt est constituée de la reserve Bakaka qui couvre plusieurs villages.

Faune

Les principales espèces existantes sont les biches, pangolins, singes, hérrissons ainsi que le gros gibier tel que le chimpanzé, buffle. Mais ces espèces sont ménacées de disparition et cela a pour cause le braconnage dont le fait marquant est la disparition des éléphants, pangolin géant, le guépard, dans la zone.

Hydrographie

Les principales rivières sont le Mloh, MBoo, Mahon gué et Satié, cours d’eau traversant l’arrondissement de l’Est à l’ouest, du avec les principaux affluents qui sont: Crocodio, Birann, Mekalackmengondô. Mloh, MBoo absorbr Crodio et font des cataracts entre Mandjo et Bwanebwa. Mahongué absorbe Birann, Mekalackmengondô et fait trois chutes : Mbodebia et Poumè à Ekomedion et à Singuédjang avant et après Magamba.

Milieu humain

-Historique de la commune

Ebonè vient d’Ebono, l’un des descendants de Nkaa Songo venu de la vallée du cours supérieur du fleuve Nkam (secteur dit petit Nkam/Mandjibo. Ebono est le petit frère de Ndong, d’où vient aussi le nom Ndoungué. Leur père Nkaa Songo, occupait de Ndoungué à Singué Ndiang. Ebone est le canton Bakaka constitué de 20 villages. Il forme avec le canton Blondo constitué de trois (3) villages (Balondo/Nlonako, Badjong et Nyamsa), l’ensemble des 23 villages de la commune d’Ebonè. La commune d’Eboné a été créée en 1995, par décret N° 95/082 du 24 Avril 1995 portant création nouvelles Communes.

-Population

La population de la Commune d’Ebone est estimée à 14 261 habitants, selon les chiffres du dernier recensement général de la population et de l’habitat. La densité moyenne est de 102 hbts/ Km2. Cette population est majoritairement jeune, avec 70% âgés de 24 ans en moyenne. Dans l’espace urbain Nlonako, cette population est estimée à 3412 habitants soi 1712 hommes et 1700 femmes. Cette population est répartie sur deux cantons comptant 23 villages. Les cantons sont administrés par deux chefs supérieurs de 2e degré et 21 villages par les chefs de 3e degré.

Ethnies

Les groupes ethniques sont nconstitués des autochtones (Bakaka) et les autres qui sont un mixage venant des quatre coins du Cameroun (Bamiléké, Mbo, Haoussa, Bamenda, Bassa, Diboum, Ewondo, Bororo, et Yabassi). Les villages à forte présence des allogènes sont Manengolé, Ndoungué, Bakwat, Mangamba, Nkongnine, Singudiang.

Religion

La principale religion ici est le christianisme, suivi de l’islam et l’animisme. Les religions sont diverses. Les populations chrétiennes sont essentiellement d’obédience évangélique, catholiques et des chrétiens des églises réveillées. De plus on rencontre des temoins de Jéhovah.

Principale activité économique des populations

Agriculture

-cultures de rente : cacao, café, plantain, palmier à huile, Dans toutes la commune ;

-cultures vivrières à savoir la banane plantain, le macabo, le taro, l’igname, l’arachide, la patate douce, le haricot, le manioc, le maïs, la tomate, les choux, le piment, la laitue, la morelle noire ;

Elevage

Élevage de subsistance (caprins, porcins, volaille et ovins) Magamba, Ndoungué, Bakwat et Manengolè.

Pêche

- Pêche artisanale : Silures, carpes, tilapias, crabes,

Chasse

Pratique de la chasse à l’aide des pièges et des armes à feu Dans la reserve Bakaka.

Artisanat

Artisanat de production, Production d’huile de palme. Dans toutes la commune Artisanat d’art et décoration Fabrication d’objets d’art utilitaire et de décoration Magamba, Ndoungué, Bakwat et Manengolè.

Restauration

Vente des beignets, braise de poissons, cafeteriat.

Potentiels de la commune

Climat favorable à la pratique des activités agricoles

-Pluviométrie importante ;

-Existence de vastes terres cultivables ;

-Présence des zones de production agricole tant en périphérie urbaine qu’en milieu rural ;

-Existence d’un potentiel humain pouvant servir de main d’œuvre pour les activités agricoles

-Existence des services d’encadrement des agriculteurs ;

-Existence des projets et programmes de développement qui accompagnent les producteurs et leur accordent des subventions ;

Climat favorable à la pratique des activités pastorales

-Existence des bas-fonds favorables à la pratique de la pisciculture,

- Existence des projets et programmes de développement qui accompagnent les éleveurs et leur accordent des subventions

-Existence de formations sanitaires publiques et privées

- Infrastructures disponibles dans certaines zones

-Existence de plus de 155.5 km de réseau routier non bitumé et 20km des routes bitumées ;

-Existence des ouvrages de franchissement qui facilitent les traversées ;

-Existence des projets d’entretien ;

-Existence de carrières de pierre et de sable ;

- Populations dynamique ;

-Existence d’un axe bitumée allant de la Nationale N°5-à Ndoungué Mbang

-Existence du réseau AES/SONEL.

-Existence de quelques villages électrifiés par des groupes électrogenes

Présence des sites touristiques

-Chutes : Chute Poumé (15m), Chute Dip Ewaméboh (30m), Chute Ebomdeko (20m), Chute Epone ; Edibahok ; Etoron

-Monts Nlonako, Monts Manengouba.

-Existence d’un patrimoine touristique

-Existence des auberges,

-Existence de plusieurs danses traditionnelles

-Proximité de la Nat.N° 5

-Présence d’une réserve pour écotourisme

-Proximité d’une grande agglomération : Nkongsamba, Manjo.

Forêt Et Faune

-Climat favorable au développement de l’agroforesterie,

-Existence d’un potentiel forestier dans la commune,

-Existence d’un service public chargé de règlementer l’exploitation forestière et faunique

-Possibilités de commercialisation du carbone

Ressources de la commune

Les ressources de la commune d’Ebone sont nombreuses et diversifiées. Les plus importantes sont notamment :

Les ressources humaines

- Partenaires disponibles (FEICOM, Fond Routier, PNDP ; PPTE, BIP, Parlementaires, etc.) ;

- Existence des comités de développement actifs ;

- Relations avec le FEICOM, ONG, Union Européenne ;

- Existence de structures d’encadrements agro pastorales (DAADER, PA) ;

- Présence des Elites et de la diaspora ;

- Population importante et jeune ;

Les ressources financières

- Transfert des compétences et dotation de la décentralisation ;

- Exploitation des microprojets parlementaires ;

- Possibilités de subvention Etatique ;

- Existence de potentiels bailleurs de fonds (FEICOM, BIP, Elites, APEE, Comité de Développement, Commune) ;

- Civisme des contribuables ;

Les ressources naturelles

- Bois d’œuvre disponible;

- Hydrographie importante les principaux cours d’eau sont le Mloh, MBoo, Mahon gué et Satié, Crocodio, Birann, Mekalackmengondô. Mloh, MBoo Crodio.

-Produits halieutiques (poissons, crocodiles, crabes)

- La production Agricole ;

- Les carrières et sous-sols : Sable, Pierres, Latérite;

-Sols fertiles et disponibles ;

-Richesse faunique : Biches, pangolins, singes, hérrissons, chimpanzé, buffle, pangolin géant ;

- La foret et les Plantes médicinales : La reserve bakaka

- Les chutes : Chute Poumé (15m), Chute Dip Ewaméboh (30m), Chute Ebomdeko (20m), Chute Epone ; Chute Edibahok ; Chute Etoron.